ضيف الاسبوع:To Everything There is a Song by LARBI.ORG

سلام

ضيف الاسبوع هو العربي الذي لا يحتاج إلى تعريف، ويلا معرفتوش واحد من جوج إما يا الله شريتو اورديناتور ولا ماعرفينش اش تاتعني كلمة بلوغ

====================================================

To Everything There is a Song

Lorsque l’idée d’écrire un billet sur ce blog fut évoquée, un ami de twitter a eu cette réplique « Tu risque de nous faire subir un post sur Noujoum Bourgoune ». Un autre en a rajouté « Je propose aussi de parler d’Aflak, les frères Bouchenak, les différentes Hajjate » . C’est que la musique est, paraît-il, un marqueur social et forcément de là où je viens, je ne pourrais avoir des goûts musicaux que parmi ceux énumérés ci-dessus.

Réflexion faite, ce n’est peut-être pas faux. C’était il y a mille ans et il n’y avait ni Internet ni mp3, ni radios musicales encore moins de télévisions par satellite. Le gamin que j’étais n’avait pas beaucoup d’options pour écouter et découvrir la musique. La seule chaîne de télévision et la seule radio qui diffusaient à l’époque étaient branchés chansons nationales à la gloire du roi et de la marche verte. Si bien que le seul évènement musical de l’année, en dehors des quelques rares mariages familiaux, c’était quand Abidate Rma venaient chaque année installer leur tente dans le quartier pour une prestation qui s’apparente plus à de la magie et la mystification qu’à la musique. Le seul support sur le marché c’était les anciennes casettes audio dont la partie la plus intéressante n’était pas la musique mais le ruban magnétique noir, formidable outil de distraction pour les gamins que nous étions.

Mais alors me diriez-vous, comment vous faisiez pour découvrir et écouter la musique ? Le vendeur des casettes pardi ! pas parce qu’on s’approvisionnait chez lui mais parce que avec ses hauts parleurs à fond l’espace, et son emplacement stratégique en plein centre ville, il faisait office de DJ de toute la ville . Au faîte de son pouvoir, il imposait ses choix à des milliers de passants contribuant ainsi à leur assurer une éducation musicale dont la qualité n’avait d’égale que les programmes de l’école publique.

C’est ainsi que notre DJ autoproclamé nous a imposé pendant des années des vagues musicales zarbé au gré de son humour et de ses états d’âme. Va savoir pouvoir mais son meilleur succès était incontestablement le «Zid serbi ya moul lbar zid serbi ! » ( Remets encore cela barman, remets ça !) qui fut le tube de l’été de je ne sais plus quelle année , au point que les jeunes de 7 à 77 ans le chantaient à tout bout de champs alors que dans leur écrasante majorité ils n’ont jamais bu une seule goutte d’alcool. Ce n’est que quelques années plus tard que nos voisins algériens ont repris la même chanson qui a eut du succès chez eux aussi et fut un tube d’été éphémère détrôné vite fait par l’autre succès du box office local de l’époque « 3alyha nahia wa 3alyha namoutt ».

Puis notre vendeur de casette a eut sa période Najat Aatabou et forcément nous aussi. Ah Najat Aatabou ! Plus moderniste, anti-conformiste et volontiers provocatrice qu’elle tu meurs ! Les minets de MALI et autres hip hop marocain n’ont qu’à bien se tenir ! Rétrospectivement je crois que les Marocains n’ont jamais su jauger Najat à sa juste valeur. Elle s’en remettra au jugement de l’Histoire , elle qui mettait les points sur les i alors qu’autour d’elle, au Maroc des années de plomb, tous se taisaient. Elle chantait :

« Stop… Stop… Arrête-toi là !

Que de fois j’ai appelé au bureau

Il paraît que c’est un faux numéro

T’as tout réduit à zéro

Et moi qui n’y voyais que dalle ! »

Et je vous passe du reste du programme musical de notre DJ formateur ! Je n’ai jamais su s’il arrivait à boucler ses fins de mois avec ses ventes de cassettes mais en tout cas je plaiderais bien sa cause pour une nomination en tant que patrimoine oral de l’humanité !

Je m’égare un peu. Oui la culture musicale est un marqueur social ! Songez que je suis parti avec un retard d’au moins trois à quatre ans sur les ados d’autres villes qui ont mon âge. Qu’est-ce que j’ai couru ! Et à force d’essayer de rattraper le retard on finit par avoir une auberge espagnole dans son répertoire musicale : il y a du tout et il n’y a rien de déterminant ! Si bien que je dois me faire aider par un questionnaire pour vous en donner un aperçu :

– Chanson qui vous rappelle une ex : « I Swear » de All-4-One
– Chanson qui vous fait rire : « Mes3oud » de 3awd lil
– Chanson qui vous donne la pêche : « 8 Mile » de Eminem (si si !)
– Chanson que vous auriez aimé écrire : « Nahla Chama » de Nass El Ghiwan paroles de Sid Thami El Medeghri
– Chanson qui vous rend nostalgique : « Wahrane Wahrane » de Khaled
– Chanson qui vous rappelle votre adolescence : « Will You Be There » de Michael Jackson
– Chanson que vous aimez d’un artiste que vous détestez : « Oh Marie ! » de Johnny Halliday
– Chanson dont vous aimez les paroles : « London Calling » – The Clash
– Chanson avec laquelle vous aimez vous réveiller : « Ti amo » de Umberto Tozzi
– Chanson qui vous fait penser aux vacances : « Macarena » de Los Del Rio
– Chanson qui vous rappelle votre meilleur ami : « Kitab Hayati Ya Ain » (je ne connais pas le chanteur mais je sais que l’ami en question est psychopathe)
– Chanson qui vous fait pleurer : Cette comptine palestinienne بدي احكي قصة يا اخوان
– Chanson qui vous fait penser à votre solitude : « Society » de Eddie Vedder (BO Into The Wild)
– Chanson que vous aimez chanter : « Lissa Fakir » de Oum Kalthoum
– Chanson qui correspond à votre état d’esprit du moment : « Let It Be » de The Beatles
– Chanson que vous aimerez qu’on joue à votre enterrement : Ca fait pas partie de ma culture autrement ça serait sans doute « To Everything There is a Season » – The Byrds

Publicités

2 Réponses

  1. « Chanson qui vous rappelle votre meilleur ami : « Kitab Hayati Ya Ain » »

    مزيان ملي دزت من هنا قبل ما نبدا الخدمة هاد النهار

    😀 😀 😀

  2. je vois que je suis plus chanceux que toi en ce qui concerne le disquaire car celui de mon cartier arborait fièrement des LP de BB Dylan – Neil young et BB Marley ainsi que Rod stewart – Al stewart et autres mais je n’avais ni les moyen de m’en offrir ni la machine pour les jouer …à la maison on avais des disque de Charle aznavoure joe Dassin Mireille matieux et un Tas de chikhate dont je ne me rappelle plus le nom et dont les chants me faisait les cheveux sur la tête …après il y’avait la RTM en français ..qui à une autre époque présentait une émission ou deux qui diffusaient quelques chansons dignes d’être écoutées …mais avec le web c’est incomparable..c’est vraiment la salvassion du mauvais goût imposé!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :